Quel est le sens de Traduire

Article publié le : 15 Déc, 2016
Le sens de traduire

Traduire c’est reproduire

Reproduire c’est l’action de restituer aussi fidèlement que possible l’original.

« Refaire et bien faire »

Objectif on ne peut plus précis et ambitieux.

Traduire c’est donc savoir proposer avec justesse une reproduction fidèle du sens souhaité d’un texte source. C’est ici que la pression augmente…

C’est donc là, bien avant toute autre considération de style, que le socle d’une traduction de qualité se pose.

Pour que cette définition « fasse encore plus sens » – expression qui n’est pas dans les normes d’un français correct, il s’agit en effet d’un bel anglicisme : to make sens – nous allons nous pencher sur l’origine et le sens du mot « traduire ».

« …A ton voisin »

L’origine de « traduire » est le verbe latin traducere, « faire passer », « transporter d’une langue à l’autre ».

On est loin du transport façon fret, ni même du transport amoureux, bien que le métier de traducteur ne se fasse pas sans passion.

En anglais, « to translate » renvoie à la notion de déplacement, ce qui n’est pas sans rappeler que si le mot français « translation », décrit l’action de faire passer une chose d’un lieu dans un autre, c’est aussi un synonyme, un peu vieilli, de « traduction ».

On résume : On reproduit, on fait passer, et hop, ça se traduit…par une compréhension satisfaite du voisin.

Traduire c’est signifier

« Cela se complique »

Faire passer du sens ne peut se borner – encore une notion de trajet – à reproduire mot à mot le texte à traduire. Il va falloir traduire non pas ce que disent les mots, mais bien plus ce qu’ils « font ».

C’est-à-dire que, dans cette mission de transport, de convoi exceptionnel, la signification que l’on va réintégrer dans le texte est capitale. Pour caricaturer la chose : faire passer un camion de livraison en le vidant de sa charge ne répond pas à l’objectif initial.

Les complexités sont multiples, on le voit, et, l’une des plus fortes est la question de l’interculturalité mise en jeu dans le processus de traduction, que celle-ci soit littéraire, technique ou scientifique. Le sens qui se dégage du mot « traduire » se rapproche avant tout du signifier, du sentir.

Savoir traduire c’est savoir « vivre » le texte d’origine et bien sentir ce qu’il est important de faire passer comme signification.

Ce « savoir sentir » est d’autant plus important lorsqu’il s’agit de textes techniques, scientifiques, juridiques. Une prestation de traduction professionnelle de qualité repose sur ce savoir essentiel.

Article rédigé par : BILIS

Devis gratuit

    Nom * Email * Votre besoin